L'antre
Bienvenue dans L'antre !

L'antre vous propose de découvrir l'univers fabuleux et étrange des animaux éxotiques !

Une communauté qui a pour passion la térrariophilie, prête a échanger et partager.

Venez vous inscrire, on vous attend !




L'antre

Un forum qui joint toutes les informations pour élever son compagnon : mygales,serpents,piranhas,scolopendres,mantes,sugar glider ect
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Méthode de sexage des mantes
Sam 22 Fév - 0:39 par freddy

» le pacu un poisson mal aimé à tort
Sam 25 Jan - 15:12 par lostris

» recherches serpent
Mer 23 Oct - 22:14 par Tupinambis67

» Ben me voilà
Jeu 17 Oct - 22:11 par noule

» Dispos
Jeu 5 Sep - 6:43 par Steff

» heterometrus scaber
Dim 25 Aoû - 11:35 par teptep

» calyptratus
Mer 21 Aoû - 22:10 par Tupinambis67

» help!
Mer 21 Aoû - 22:08 par Tupinambis67

» souris
Mer 14 Aoû - 9:52 par Heliann

Meilleurs posteurs
Alyssa
 
Tupinambis67
 
Reptiléa
 
Arnaud
 
Heliann
 
Aggressive Predators
 
Messor
 
Adrien-72
 
nico14
 
Nakai
 

Partagez | 
 

 Maladies chez les lézards

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alyssa
Fondatrice
Fondatrice


Féminin
Messages : 666
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Maladies chez les lézards   Lun 15 Aoû - 21:19

Abcès

Symptômes :

Les abcès sont un des problèmes dermatologiques les plus fréquemment rencontrés chez les reptiles en captivité. Les abcès peuvent se former dans n'importe quel organe. Il s'agit d'une petite bosse dure qui apparaît quelque part sur l'animal.

Causes :

La lésion de départ est plus souvent qu'autrement attribuable à une morsure ou autre blessure infligée par un rongeur ou par un autre lézard cohabitant dans le même terrarium. Les abcès sont généralement causés par des bactéries Gram-négatives provenant soit de la morsure directe, soit de l'environnement. Les bactéries vont entraîner localement de l'inflammation et la production de pus. Les abcès de reptiles sont très compacts et très bien circonscrits. Les mauvaises conditions environnementales sont un facteur de risque important pour la formation d'abcès.

Traitement :

Le traitement consiste à exciser chirurgicalement l'abcès. Les abcès des reptiles sont différents de ceux des mammifères. Ils sont beaucoup plus durs et un simple « flush » combiné à des antibiotiques ne permet pas d'éliminer l'abcès. Il faut ensuite désinfecter le site à l'iode et à la chlorhexidine. Une culture bactérienne de l'abcès devrait être faite pour connaître le pathogène en cause et pouvoir amorcer la bonne antibiothérapie.

Prévention :

Il ne faut pas laisser un rongeur vivant en présence d'un reptile sans surveillance. Il faut faire attention également au mélange de spécimens à l'intérieur d'un même terrarium. Veillez à ce que le terrarium de votre lézard soit propre en tout temps pour éviter la contamination des plaies éventuelles. Si votre lézard se blesse, désinfectez immédiatement la plaie avec de la chlorhexidine, gardez-le sur du papier le temps de la guérison et surveillez l'animal constamment pour voir s'il ne développerait pas un abcès.


Anorexie

(Le lézard refuse de manger ce qu'on lui donne)

Causes :

environnement trop stressant
cohabitation
période de reproduction
femelle gestante
proies trop grosses, mortes, trop froides, trop chaudes, avariées, etc.
nourriture incorrecte pour le type de lézard (omnivore, insectivore, carnivore, etc.)
la température, l'humidité ou la photopériode sont inadéquats
absence d'abris pour se cacher
absence de branche pour grimper (lézards arboricoles)
absence de substrat pour s'enfouir (espèce fouisseuse)
le terrarium est trop petit
toute autre pathologie, car la première manifestation d'une maladie est habituellement l'anorexie.



Traitement :

Corrigez la cause. Vérifiez si tout dans l'environnement est adéquat et si ce n'est pas le cas changez-le. Si le problème dépend de la nourriture, offrez-lui la diète la plus appropriée à son espèce et offrez-lui de la variété. Si tout vous semble correct et que votre lézard est tout de même anorexique, il a peut-être des parasites ou une maladie plus grave. N'attendez pas que votre lézard dépérisse, gavez-le. Le gavage se fait avec des pots de purée pour bébés aux légumes s'il le lézard est omnivore ou végétarien et avec de la nourriture pour chat ou chien en conserve s'il est carnivore. Il est conseillé de consulter un vétérinaire compétant en animaux exotiques si l'animal demeure anorexique sans cause apparente.


Brûlures


Causes :

Les brûlures sont malheureusement trop fréquentes chez les lézards, puisque ceux-ci ont la fâcheuse habitude de se coucher au chaud très longtemps et de ne pas se rendre compte qu'ils sont en train de brûler. Les lézards peuvent être brûlés par n'importe quelle source de chaleur. Cette dernière doit être idéalement hors du terrarium pour éviter que le lézard ne reste couché toute la journée sur cette source.
Hyperthermie

Il se peut que votre lézard souffre d'hyperthermie s'il a été trop longtemps dans un environnement très chaud. L'animal sera amorphe et très chaud. Il faut baisser sa température corporelle le plus tôt possible. On peut mettre le lézard dans de l'eau tiède froide, lui mettre un ventilateur devant son terrarium et fermer toute les sources de chaleur. Si le lézard est en mauvais état, l'idéal serait de l'amener chez un vétérinaire compétant en médecine herpétologique pour le faire examiner. Probablement que votre vétérinaire lui administrera des fluides, puisque l'hyperthermie amène une forte déshydratation de l'animal.

Traitement :

Avant d'entreprendre tout traitement, il faut changer les conditions de garde du lézard pour éviter qu'il ne se brûle à nouveau. Un lézard brûlé est généralement déshydraté. Il faut donc commencer par réhydrater le lézard. Ceci se fait avec des injections de fluides contenant des électrolytes. La dose à donner varie selon l'intensité de la brûlure. La voie d'administration de choix est la voie intraveineuse. Il faut s'assurer que le lézard mange pendant le traitement et souvent il faut gaver l'animal pour éviter qu'il ne s'affaiblisse durant sa guérison. Les brûlures locales doivent être bandées. On peut faire des bandages avec un onguent hydrosoluble antibactérien comme la sulfadiazine argent 1% ou la povidone-iodine. Il est souvent très difficile de faire un bandage à un reptile, c'est pourquoi l'idéal est de couvrir la brûlure avec un bandage liquide (Opsite). Ce type de bandage se vaporise sur la brûlure et est donc plus facile à installer qu'un bandage conventionnel. De plus, ce type de bandage est très efficace pour guérir les brûlures. Les bandages devraient être changés à tous les jours. La guérison peut être longue tout dépendant de la gravité de la brûlure. Cela peut prendre de 6 à 10 mues avant qu'une grosse brûlure ne devienne une cicatrice.

Prévention :

La prévention demeure toujours ce qu'il y a de mieux. N'utilisez jamais de pierres chauffantes. Elles chauffent généralement beaucoup trop. Si vous avez une lampe chauffante, placez-la assez haut et veillez à ce que le lézard ne puisse y avoir directement accès. La chaleur des coussins chauffants devrait toujours être basse. Faites attention au collant chauffant de type désertique. Il chauffe de façon exagérée. Il faut soit ne pas les coller directement sous la vitre du terrarium soit mettre une bonne quantité de substrat ou mettre des roches pour ne pas que le lézard puisse aller se coller la bedaine directement sur cette vitre. Pour savoir si vos températures dans votre terrarium sont correctes, fiez-vous aux fiches descriptives de votre espèce. Veillez à ce que l'animal ait toujours un point chaud et un point froid dans son terrarium pour qu'il puisse fuir la chaleur s'il en ressent le besoin.



Constipation


La vitesse du passage de la nourriture à travers le système digestif dépend de plusieurs facteurs tels la nature de la nourriture, la température corporelle du lézard et son niveau d'activité. Pour pouvoir déclarer son animal constipé, il faut connaître à fond ses habitudes digestives. En effet, certains reptiles, surtout ceux qui mangent des proies entières, peuvent prendre plusieurs jours avant de déféquer. Un lézard insectivore ou omnivore en santé fait des selles généralement tous les jours ou tous les deux jours, tandis qu'un lézard carnivore fait généralement une selle ou deux par semaine.

Symptômes :

Le lézard constipé démontrera beaucoup de difficulté à expulser ses selles, et bien souvent rien ne sortira. On voit aussi que son abdomen est distendu. Il faut savoir cependant que votre lézard peut être constipé, mais continuer à faire des urines et des urates, qui sortent elles aussi par le cloaque. Si votre lézard ne mange pas, il est normal qu'il ne fasse pas de selles puisqu'il n'a rien à déféquer. La constipation est un problème qui doit être traité.
Causes :

parasites internes
manque de fibres dans la diète
changement alimentaire
température du terrarium trop basse
manque d'endroit pour faire les selles
ingestion de corps étrangers
complexe métabolique des os

Traitement :

Si votre animal est en forme, il est possible de lui donner des bains d'eau tiède. On peut donner 2 bains par jour de 30 minutes chacun. On place l'animal dans le bain sous surveillance pour 15 minutes, on procède ensuite à de légers massages pendant environ 5 minutes et on replace le lézard dans l'eau pour un dernier 15 minutes. Vérifiez son environnement (température, humidité, stress, etc.) et corrigez les lacunes. Éliminez toute substance constipante de la diète et donnez-lui des fruits et de l'eau en quantité. Enlevez tout substrat qui aurait pu être ingéré. Finalement, vous pouvez enduire les proies du lézard constipé avec de la pâte laxative, genre Laxatone (vendu chez le vétérinaire sans ordonnance). Si rien ne passe après quelques jours ou que votre lézard ne semble pas en forme, ou qu'il arrête de s'alimenter, consultez un vétérinaire. Certains cas auront besoin d'une radiographie, d'une chirurgie ou d'un lavement rectal.


Diarrhée

Il ne faut pas confondre diarrhée avec une augmentation d'excrétion d'urine. Les lézards tropicaux produisent plus d'urine que les lézards désertiques. Ces derniers excrètent leur ammoniaque sous forme d'urates. Les lézards tropicaux excrètent également leur ammoniaque sous forme d'urate, mais si le lézard a ingurgité de grandes quantité d'eau, il produit généralement aussi de l'urine. La diarrhée est en fait la présence de selles molles ou liquides. Certaines espèces (par exemple les serpents Indigos) ont des selles normalement molles.

Causes :

stress
proies trop grosses, avariées, etc.
nourriture incorrecte pour le type de lézard (omnivore, insectivore, carnivore, etc.)
changement alimentaire
absence de cachette
la température à l'intérieur du terrarium est inadéquate
parasites internes
plusieurs autres pathologies

Traitement:

Le traitement dépend de la cause de la diarrhée. Il faut trouver la cause et la corriger. Si les parasites intestinaux sont en cause, il faut vermifuger le lézard. Il faut s'assurer que le régime alimentaire et que les conditions de garde sont parfaites pour le reptile en question. Si l'animal est déshydraté, les fluides sont indiqués.

Prévention:

Fournir au reptile tout ce dont il a besoin. Se référer à la fiche technique de l'espèce en question pour être certain que tous ses besoins sont comblés. Vérifier la taille des proies et/ou la nature des aliments offerts. Ne pas fournir au lézard un environnement stressant et/ou surpeuplé. Vermifuger le lézard s'il est parasité.


Fractures

Les fractures peuvent avoir des causes multiples, mais la plus fréquente est le complexe métabolique des os au début de la maladie. Les fractures peuvent également être causées par des accidents.
Symptômes :

douleur aux membres
inutilisation d'un membre (le plus fréquent)
enflure d'un membre
paralysie complète des membres postérieurs (dans le cas de fracture de la colonne vertébrale)

Traitement :

Pour traiter les fractures, il faut commencer par examiner le lézard. Parfois, la palpation est suffisante, mais des radiographies sont souvent nécessaires. Certaines fractures guérissent seules tandis que d'autres demandent un bandage ou un plâtre. Souvent, les membres cassés restent difformes après la guérison. Pour les fractures de la colonne, l'euthanasie est souvent envisagée. Le lézard qui a une fracture de la colonne reste souvent paralysé à vie et sa qualité de vie est détériorée.
Prévention :

Elle consiste à prévenir le complexe métabolique des os et à fournir un milieu sans danger au lézard.


La goutte

La goutte est une maladie rencontrée chez quelques reptiles, chez les oiseaux, les primates, les humains et les chiens dalmatiens. Chez ces espèces, l'acide urique est le produit final de dégradation des purines (bases azotées). Ces purines sont un intermédiaire de dégradation des protéines ingérées dans la diète de l'animal. L'acide urique en trop grande quantité se dépose alors dans les tissus mous de l'animal, causant ainsi des gonflements généralement localisés aux articulations. Cependant, il existe une forme de goutte viscérale qui affecte les organes internes.
Causes :

La goutte est causée par une trop grande quantité de protéines non adéquates pour l'espèce de lézard en question. Cette pathologie est surtout rencontrée chez des lézards végétariens qui sont nourris trop abondamment avec de la viande animale (exemple : nourriture en canne pour chats).

Facteurs de risque :

déshydratation
reins endommagés

Traitement :

Le traitement de la goutte chez l'humain est bien documenté. Par contre, il n'en est pas de même pour les reptiles. La plupart des traitements offerts en médecine herpétologique dérivent de ceux pour les humains. Il faut commencer par corriger la cause, c'est-à-dire offrir une diète appropriée au lézard. Il sera parfois nécessaire de gaver le lézard atteint. Il faudra parfois aller en chirurgie pour enlever les cristaux d'acides uréiques des articulations. Les drogues utilisées pour traiter la goutte ne sont pas sans effets secondaires, puisqu`on ne connaît pas les doses exactes à donner.

Prévention :

Fournir au lézard une diète appropriée à son espèce. Les iguanes verts sont végétariens, il est donc crucial de les nourrir avec des protéines végétales.


Problèmes respiratoires

Les problèmes respiratoires sont relativement fréquents chez les reptiles de terrarium, puisque ces problèmes sont généralement occasionnés par de mauvaises conditions de garde en captivité. Les infections respiratoires sont plus fréquentes chez les serpents que chez les lézards. Lorsqu'un lézard démontre des signes cliniques de problème respiratoire, l'animal en question est souvent atteint d'une rhinite (inflammation des voies nasales), d'une sinusite (inflammation des sinus) ou d'une pneumonie.

Symptômes :

Anorexie
Dyspnée (difficulté à respirer)
Décharges nasales
Éternuements
Sons anormaux à la respiration
Ptyalisme (production excessive de salive)

Causes :

Les pneumonies sont généralement causées par des bactéries aérobies ou anaérobies, par des champignons ou par des parasites. Les espèces les plus fréquemment touchées par les vers de poumons sont les caméléons et les varans. Les maladies du système respiratoire sont généralement causées par une température trop froide dans le terrarium. Lorsqu'un lézard est gardé dans un terrarium où la température est au-dessous de celle recommandée pour cette espèce, le système immunitaire du reptile devient incapable de lutter contre les bactéries, et l'infection prend alors le dessus.
Traitement :

Corriger les conditions de garde. S'assurer que les températures sont parfaites pour l'espèce en question. Une façon de traiter l'animal, si le cas n'est pas trop avancé, consiste tout simplement à augmenter de 5°C au-dessus de la température idéale pour l'espèce la température du terrarium. Ce petit truc peut régler le problème lorsque la pathologie est à son début. Si l'animal a une infection respiratoire depuis un certain temps, ou qu'il est en mauvais état, il est conseillé d'amener l'animal le plus tôt possible voir un vétérinaire compétant en médecine herpétologique. Le traitement consiste en l'administration de fluides, pour réhydrater le patient. Souvent, le gavage sera nécessaire, puisque les lézards peuvent cesser de s'alimenter. Des injections d'antibiotiques seront réalisées en vue de détruire les bactéries en cause. L'antibiotique le plus utilisé dans ces cas-là est l'enrofloxacin (Baytril©).

La prévention consiste à fournir un environnement propre au lézard et surtout à lui fournir les bonnes conditions de garde (température, humidité) pour son espèce.


Vomissement et régurgitation

Un vomissement est une éjection de nourriture provenant de l'estomac ou de l'intestin antérieur, tandis qu'une régurgitation est une éjection de nourriture provenant de l'osophage. La régurgitation se produit très rapidement après l'ingestion de nourriture et est souvent reliée à des troubles au niveau de la gorge. Chez les reptiles, il est souvent très difficile de distinguer les deux, puisque souvent on retrouve le vomis dans le terrarium sans trop savoir quand il a été fait.

Causes :

stress (principale cause)
cohabitation, surpopulation
proies trop grosses, mortes, trop froides, trop chaudes, avariées, etc.
nourriture incorrecte pour le type de lézard (omnivore, insectivore, carnivore, etc.)
la température, l'humidité ou la photopériode sont inadéquats
corps étrangers
tumeurs
parasites internes
plusieurs autres pathologies

Traitement:

Le traitement dépend de la cause du vomissement. Il faut commencer par trouver l'origine du problème et le régler. Un traitement de soutient peut être administré à l'animal. Le gavage et l'administration de fluides sont souvent nécessaires.

Prévention:

Fournir au reptile tout ce dont il a besoin. Se référer à la fiche technique de l'espèce en question pour être certain que tous ses besoins sont comblés. Vérifier la taille des proies et/ou la nature des aliments offerts. Ne pas fournir au lézard un environnement stressant et/ou surpeuplé. Vermifuger le lézard s'il est parasité.


Rétention d'oeufs


Le terme dystocie signifie difficulté à accoucher. Chez les lézards qui pondent des oeufs, on parle souvent de rétention d'oeufs. C'est-à-dire que la femelle a dépassé de quelques jours la date où elle devait pondre et qu'elle ne semble pas capable de le faire. Il y a deux types principaux de dystocie. Les dystocie obstructives et les non obstructives. Une dystocie obstructive se caractérise par une incapacité anatomique à sortir l'oeuf. Souvent, l'oeuf est trop gros ou mal placé. Si la femelle en est à sa première ponte, il est possible que la dystocie obstructive soit causée par une malformation de son système reproducteur. Une tumeur ou tout autre masse peut également être une cause de dystocie obstructive. Le deuxième type de dystocie est plus fréquent que le premier. Elle est la plupart du temps causé par de mauvaises conditions de garde en captivité. La déficience en calcium, l'absence d'un site de ponte convenable, le stress, la malnutrition, etc. sont tous des facteurs de risques pouvant entraîner une dystocie non obstructive.

Symptômes :

Il est difficile de différencier les signes cliniques d'une femelle sur le point de pondre d'une femelle en dystocie. Les deux se comportent un peu de la même façon. C'est-à-dire qu'elle cesse de manger qu'elle a l'abdomen gonflé et est très agitée. Elle grattera le sol sans arrêt, pour faire un nix à ses oeufs. Par contre, contrairement aux serpents, les lézards en dystocie deviennent rapidement amorphes. Il ne faut pas tarder à traiter une dystocie chez le lézard, puisque cette condition peut tuer assez rapidement le lézard.

Traitement :

Si votre femelle lézard est en forme, fournissez-lui tout ce dont elle manque et qu'elle doit absolument avoir. Il est crucial de diminuer le stress au maximum, de lui fournir un site de ponte convenable et des conditions de garde parfaites. Puisque les déficiences en calcium sont souvent la cause des dystocies non obstructives, il est important de fournir à la femelle un surplus de calcium.

Il est important de savoir que la ponte peut être de longue durée. Parfois, la femelle peut prendre 48 heures entre le premier et le dernier oeuf expulsé. Avant d'instaurer tout traitement, l'idéal est de faire une radiographie de l'abdomen pour voir s'il s'agit d'une dystocie obstructive ou non.

Il existe 4 traitements possibles.

Le premier cas est la manipulation des oeufs. Elle consiste à aider le lézard à expulser ses oeufs en les glissant un à un vers le cloaque à l'aide de pressions. Cette technique est très dangereuse lorsque mal réalisée, puisque les oeufs peuvent se briser dans les oviductes, causer une infection et souvent la mort. Si la dystocie est de type obstructif, n'utilisez pas cette méthode.

Le deuxième traitement possible est la stimulation des utérus par les hormones. Des drogues peuvent amener l'utérus à se contracter pour expulser les oeufs. Cette technique peut tuer votre lézard dans le cas de dystocie obstructive. En effet, les utérus ou les oeufs peuvent se rompre sous la pression. La drogue utilisée est l'ocytocine IM (intramusculaire). Il faut répéter l'injection après 20 à 60 minutes.

Le troisième traitement peut être utilisé dans les cas de dystocies obstructives qui sont causées par un trop gros oeuf. Il consiste à aspirer le contenu de l'oeuf à l'aide d'une seringue munie d'une aiguille directement à travers la peau du lézard. Cette technique est risquée puisqu'il ne faut absolument pas que le lézard bouge et il ne faut pas qu'une partie du contenu de l'oeuf se retrouve dans la cavité coelomique. Cette technique ne peut être réalisée qu'en début de dystocie. Avec le temps, le contenu des oeufs devient consistant et il n'est alors plus possible de l'aspirer à l'aide d'une aiguille.

Le dernier traitement possible est la chirurgie. Un vétérinaire compétant en médecine herpétologique pratiquera l'hystéro ovariectomie, c'est-à-dire l'ablation chirurgicale de l'utérus et des ovaires. Les oeufs ne sont généralement pas viables et la femelle ne pourra plus jamais avoir de bébés.

Prévention :

Il faut fournir à la femelle des conditions de garde adéquates, incluant la présence d'un site de ponte et des suppléments de calcium. L'important est aussi d'avoir un bon suivi de votre animal en gestation. Il est important de savoir la date prévue de la ponte et d'agir le plus rapidement possible. Un traitement instauré dans les premières 48 heures suivant le début de la dystocie va souvent permettre de sauver le lézard.


Les problèmes liés au système nerveux

Signes cliniques:

convulsions
tremblements
paralysie
coma
ataxie (difficulté de coordination)
incapacité à se tenir la tête droite
mort

Causes:

complexe des maladies métaboliques des os
déficience en vitamine B
déficience en vitamine E et en sélénium
goutte (déshydratation et maladie rénale)
septicémie
trauma
ingestion ou inhalation de produis toxiques (insecticide, médicaments, ripe de cèdre, nicotine, plantes, etc.)


Traitement :

Il est essentiel de diagnostiquer la cause du problème pour pouvoir ensuite le régler. Lorsque des signes cliniques associés aux troubles du système nerveux sont présents chez un animal cela signifie simplement que la moelle épinière, le cerveau ou une partie de celui-ci a été touché.
Prévention:

S'assurer que le lézard ait une alimentation adéquate pour ne pas souffrir de carence alimentaire. La déficience en vitamines B est souvent causée par une alimentation principalement de type congelé. La vitamine B se détériore lors de la congélation. Voir la fiche sur le complexe des maladies métaboliques des os pour plus de détails sur cette pathologie, puisqu'il s'agit de la cause la plus fréquente de problèmes neurologiques chez le lézard. La prévention consiste également à fournir au lézard un environnement sans danger. Ne jamais mettre de la ripe de cèdre dans le terrarium d'un reptile, ses vapeurs sont toxiques. Attention également au traitement des mites à l'aide du « Vapona ». Ce produit est très efficace pour tuer les mites, mais mal utilisé il peut également tuer votre lézard. Si votre lézard démontre des signes neurologiques en présence de « Vapona », il est très important de sortir l'animal de ce milieu remplis de vapeurs de ce produit et de le laisser respirer de l'air frais, dehors si c'est possible.

Salmonellose

La salmonellose fait peur parce que c'est une zoonose, c'est à dire une maladie qui se transmet des animaux à l'humain, et vice versa. Sachez cependant que ce n'est pas seulement les reptiles qui peuvent vous contaminer avec cette maladie : du poulet mal cuit ou des oeufs peu frais ont beaucoup plus de risques de vous rendrent malade.

Les symptômes chez l'humain sont les suivants :

vomissement,
diarrhée,
paralysie et coma (très rares).

Les reptiles peuvent être porteurs sains, c'est-à-dire qu'ils ne sont pas malades à cause de la bactérie, mais peuvent la transmettre. Ceci est beaucoup plus vrai pour les tortues que pour les lézards. Souvent, le lézard ayant la bactérie sera malade (vomissements, diarrhée, faiblesse, anorexie).
Prévention :

Ne vous débarassez pas de votre lézard sous prétexe qu'il pourrait être porteur de salmonelle, à moins que le lézard ne soit en contact avec des personnes dont le système immunitaire est affaibli. Si possible ne laissez pas les enfants prendre votre lézard ou, au moins, demandez-leur de se laver les mains immédiatement après. Quiquonque prend un reptile devrait toujours se laver les mains ensuite (avant de les porter à sa bouche surtout!). Prévenez en donnant une bonne alimentation à votre lézard, surtout si ce dernier est carnivore et mange de la viande. Assurez-vous que la viande est bien cuite et de qualité.

_________________________________________________
Amygalement,


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passion-nac.fra.co
 
Maladies chez les lézards
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les maladies chez les inséparables :
» quelques maladies chez les canards
» Les maladies infectieuses
» MALADIES : conduite à suivre
» Les maladies chez le Cochon d'inde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'antre  :: Reptiles :: Coin médical :: Lézards-
Sauter vers: