L'antre
Bienvenue dans L'antre !

L'antre vous propose de découvrir l'univers fabuleux et étrange des animaux éxotiques !

Une communauté qui a pour passion la térrariophilie, prête a échanger et partager.

Venez vous inscrire, on vous attend !




L'antre

Un forum qui joint toutes les informations pour élever son compagnon : mygales,serpents,piranhas,scolopendres,mantes,sugar glider ect
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Méthode de sexage des mantes
Sam 22 Fév - 0:39 par freddy

» le pacu un poisson mal aimé à tort
Sam 25 Jan - 15:12 par lostris

» recherches serpent
Mer 23 Oct - 22:14 par Tupinambis67

» Ben me voilà
Jeu 17 Oct - 22:11 par noule

» Dispos
Jeu 5 Sep - 6:43 par Steff

» heterometrus scaber
Dim 25 Aoû - 11:35 par teptep

» calyptratus
Mer 21 Aoû - 22:10 par Tupinambis67

» help!
Mer 21 Aoû - 22:08 par Tupinambis67

» souris
Mer 14 Aoû - 9:52 par Heliann

Meilleurs posteurs
Alyssa
 
Tupinambis67
 
Reptiléa
 
Arnaud
 
Heliann
 
Aggressive Predators
 
Messor
 
Adrien-72
 
nico14
 
Nakai
 

Partagez | 
 

 Chromatopelma cyanopubescens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alyssa
Fondatrice
Fondatrice


Féminin
Messages : 666
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Chromatopelma cyanopubescens   Lun 22 Aoû - 16:51

Chromatopelma cyanopubescens


REPARTITION : Venezuela

DESCRIPTION : Décrite par Strand en 1907 comme Avicularia cyanopubescens (!), cette mygale fait sa réapparition dans les milieux d'élevage en 1994. Appelée Delopelma cyanopubescens puis rattachée au genre Aphonopelma dont elle est proche, elle a été renommée Chromatopelma, genre monospécifique, par Schmidt en 1995. C'est une magnifique mygale aux caractéristiques uniques tant par son aspect que par son comportement. Après la mue, le céphalothorax, les pattes et les chélicères sont bleu nuit et présentent de vifs reflets métalliques bleus et verts. Peu à peu le céphalothorax perd de son éclat et sa couleur vire au vert bouteille, d'où le surnom de la mygale. L'abdomen est brun rouge couvert de longs poils orange vif. Quelques taches sombres sur l'abdomen sont peu visibles. La zone où se trouvent les soies urticantes est dorée. Les juvéniles sont très différents des adultes : le céphalothorax est doré, l'abdomen noir avec des dessins géométriques orange, les pattes sont noires (reflets bleutés) et beige orangé (patelles, tibias, métatarses).

TAILLE : Mygale de taille moyenne, le corps de la femelle peut atteindre 5 à 6 cm, le mâle est plus petit (4 à 5 cm) et avec des couleurs très vives, il possède des crochets tibiaux.

COMPORTEMENT : C'est une mygale nerveuse, réactive, qui se déplace avec une rapidité étonnante pour une mygale terrestre. Quelques specimens peuvent être qualifiés de vraiment agressifs. En tous cas, la méfiance s'impose car n'hésite pas à mordre. Il lui arrive de bombarder ou, étrangement, de tenter de frotter la partie urticante de son abdomen comme le font les Aviculariae. Autre comportement rare chez les mygales terrestres d'Amérique du Sud, Chromatopelma cyanopubescens tisse énormément et aura tôt fait de recouvrir l'ensemble de son terrarium d'un tapis de toile.

TERRARIUM : Un terrarium de 20 cm x 20 cm suffit. Cette mygale tolère des écarts d'hygrométrie. Préférer un substrat de 5 cm de tourbe légèrement humidifiée -60%HR à 70%HR environ-, avec un abreuvoir changé régulièrement. Une température moyenne (24°C à 26°C le jour, 20°C à 22°C la nuit) suffit. Placer un bout de liège comme abri. Chromatopelma cyanopubescens tisse beaucoup et se cache peu, à l'exception des périodes de mue et de ponte. L'éclairage naturel d'une pièce ou un éclairage artificiel de la pièce avec cycle jour/nuit convient parfaitement.

NOURRITURE : Grillons, blattes, criquets, souriceaux... Pour les bébés, micro-grillons ou fifises/pinkies/asticots en alternance. Mygale vorace qui n'hésite pas à s'attaquer à de grandes proies.

REPRODUCTION : Bien nourrir la femelle avant l'accouplement. Elle peut être agressive avec le mâle si elle a faim ou si elle est stressée. En général l'accouplement se passe bien, il est rare que la copulation se fasse dès l'introduction du ma^le dans le terrarium de la femelle. Laisser le mâle plusieurs jours avec la femelle jusqu'à ce qu'on remarque qu'il essaie de s'échapper... La ponte survient 3 à 6 mois après l'accouplement. L'incubation des oeufs dure 8 à 11 semaines. Il est possible de retirer le cocon à la femelle après 6 semaines pour placer les oeufs en incubateur. Les cocons sont de taille très diverses, de 100 à 400 mygalons, les bébés sont gros et s'alimentent vite.

CROISSANCE : La croissance des jeunes est assez rapide. Il faut moins de 3 ans pour obtenir un mâle adulte, une année supplémentaire dans les mêmes conditions pour avoir une femelle adulte. Individualiser les bébés très tôt car cette mygale a une forte tendance au cannibalisme.

_________________________________________________
Amygalement,


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passion-nac.fra.co
 
Chromatopelma cyanopubescens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chromatopelma Cyanopubescens
» Chromatopelma cyaneopubescens
» chromatopelma cyaneopubescens
» [Fiche] Chromatopelma cyaneopubescens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'antre  :: Arachnides :: Fiche maintenance :: Araignées :: Mygalomorphes-
Sauter vers: