L'antre
Bienvenue dans L'antre !

L'antre vous propose de découvrir l'univers fabuleux et étrange des animaux éxotiques !

Une communauté qui a pour passion la térrariophilie, prête a échanger et partager.

Venez vous inscrire, on vous attend !




L'antre

Un forum qui joint toutes les informations pour élever son compagnon : mygales,serpents,piranhas,scolopendres,mantes,sugar glider ect
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Méthode de sexage des mantes
Sam 22 Fév - 0:39 par freddy

» le pacu un poisson mal aimé à tort
Sam 25 Jan - 15:12 par lostris

» recherches serpent
Mer 23 Oct - 22:14 par Tupinambis67

» Ben me voilà
Jeu 17 Oct - 22:11 par noule

» Dispos
Jeu 5 Sep - 6:43 par Steff

» heterometrus scaber
Dim 25 Aoû - 11:35 par teptep

» calyptratus
Mer 21 Aoû - 22:10 par Tupinambis67

» help!
Mer 21 Aoû - 22:08 par Tupinambis67

» souris
Mer 14 Aoû - 9:52 par Heliann

Meilleurs posteurs
Alyssa
 
Tupinambis67
 
Reptiléa
 
Arnaud
 
Heliann
 
Aggressive Predators
 
Messor
 
Adrien-72
 
nico14
 
Nakai
 

Partagez | 
 

 l'accouplement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nico14
Spécimen curieux
Spécimen curieux


Masculin
Messages : 103
Date d'inscription : 08/02/2012
Localisation : normandie

MessageSujet: l'accouplement   Ven 10 Fév - 8:31

Bonjour à tous,

je vais dans ce post vous expilquer ma méthode afin de réaliser un accouplement avec le minimum de risque, aussi bien pour vous , que pour les mygales. Mon expérience est principalement basée sur les Poecilotheria mais en dehors de la longue parade , la plupart des especes s'y retrouvent.

Par contre, je resterais sur les bases, et n'aborderais pas certaines particularités comme les mues surnuméraires par exemple. La maintenance sera abordée également dans un autre sujet.

Tout d'abord, choisir des partenaires matures, et là autant pour le male il n'y a pas à se tromper, autant pour la femelle la maturité est tres subjective. Le male doit avoir réalisé sa mue de maturité, donc en différence principale, posséder les bulbes copulateurs à l'extrémité des pédipalpes.
Ils sont repliés vers l'arrière au repos. Les pattes I possèdent chez d'autres genres des apophyses tibiales, sorte d'excroissances situées à la base du tibia. Le male bloque ces apophyses dans les crochets ouverts de la femelle afin de la pousser en arrière et de la cambrer pour faciliter l'insémination.
En dehors de cela, les pattes sont longues, le corps plus fin et plus petit que la femelle. Le chromatisme diffère beaucoup de la femelle, le male possédant des couleurs plus ternes, et pas les jolis dessins contrastés de la femelle.
Le male doit avoir réalisé sa toile spermatique, sur laquelle il va déposer une goutte de sperme par l'épigyne, et venir l'aspirer avec ses bulbes.
Cette toile est géneralement détruite après, mais il y a toujours des restes visibles et souvent dans un angle du terrarium. Elle est faite quelques semaines après la mue du male,et j'attends environ un bon mois pour le présenter à la femelle.

Je n'ai qu'une photo de cette toile, et comme à chaque fois c'était placé dans des endroits inaccessibles, la qualité n'est pas là. De plus le terra était sale.

P.subfusca male, Dépot du sperme



P.subfusca male, aspiration de la goutte avec les bulbes.




Pour la femelle, c'est plus compliqué, il n'y a pas de taille définie pour laquelle elle serait mature. La taille indiquée dans les fiches est une taille moyenne maximale, ce qui fait qu'une femelle peut etre accouplée avec réussite avant d'avoir atteint cette taille.
Pour ma part, j'ai une femelle Poecilotheria ornata qui m'a fait un beau cocon d'une centaine de petits, née en juin 2008 donc agée de trois ans, et qui mesurait moins de 6 cm et une quinzaine de cm d'envergure. Bien loin des plus de 20 cm et 8 de corps rencontrés sur des fiches !
Par opposition, ma femelle P. rufilata n'a daigné s'accoupler qu'apres trois tentatives, toutes fatales pour les males Evil or Very Mad . Premiere tentative à trois ans, et la dernière avec cocon à cinq ans. Elle mesurait alors 8 cm de corps pour 22 cm d'envergure.

P.rufilata, femelle mature, le consentement de la femelle peut etre repéré grace à l'ouverture de l'épigyne tongue .



C'est le male qui doit etre placé dans le terrarium de la femelle, et non l'inverse. Celui ci va détecter les phéromones, et commencer la parade. Une femelle non consentante risque fortement de se jetter sur le male, celui ci à peine déposé dans le bac. La méthode suivante n'est pas forcément valable pour les terrestres, mais pour mes arboricoles j'enferme le male dans une boite en plastique perforée dans laquelle il puisse se déplacer un peu, et je dépose cette boite dans le terrarium de la femelle.
Je réalise toujours mes mises en présence en début de soirée, ma pièce étant éclairée naturellement, les horaires dépendent des saisons.
Après 2 à 30 minutes, le male se met à tapotter, et c'est alors à ce moment là que l'on voit sortir la femelle. Si celle ci est consentante, elle va géneralement venir répondre au male en se déplaçant autour de la boite et en tapottant. L'épigyne doit normalement etre bien ouvert.

Dans ce cas, j'ouvre un peu le terrarium ( porte guillotine) ce qui fait évidemment fuire la femelle, et j'ouvre la boite du male, que l'on aura pris soin de ne pas clipser totalement, ceci afin de ne pas avoir besoin de le secouer dans tous les sens pour ouvrir.
Le couvercle est retiré doucement, et la porte refermée.
Pour les Poecilotheria, tout ceci se passe bien entendu dans une semi obscurité car ce genre n'apprécie pas du tout la lumière, et encore moins pour s'accoupler. Enfin, c'est ce que j'ai remarqué, à la lumière les males restaient inactifs. Donc une petite lueur dans un coin, surtout pas de lumière directe, suffisamment puissante pour voir ce que l'on fait, mais pas trop non plus pour ne pas freiner les ardeurs du male.

Une fois la porte refermée, le male va se mettre à parader, mais avec le dérangement cela peut prendre quelques minutes. Mais maintenant on s'en fiche, on est quasiment certain que le male ne risque rien Smile .

L'accouplement peut avoir lieu très vite avec certaines especes et dans ces cas là, retirer le male apres avoir vu la ou les insertions. Et en faisant attention car à ce moment là, le male est plus agressif, et surtout très nerveux.
Dans le genre Poecilotheria, la parade peut durer longtemps selon les espèces. Pour ma femelle P. rufilata, j'étais resté surveiller et l'insertion avait eu lieu 15 ou 20 minutes après avoir laché le male. Celui ci s'est jeté à terre immédiatement après l'insertion, et après avoir attendu quelques instants, il a voulu retourner voir la femelle. Celle-ci lui a clairement fait comprendre qu'elle souhaitait en rester là en lui donnant un bon coup de pattes.
Elle est ensuite rentrée dans son tronc que j'ai recouvert d'un chiffon, et j'ai alors pu récupérer le male tranquillement. Enfin, tranquillement c'est vite dit, j'ai du mettre 20 minutes à essayer d'attraper une bestiole à huit pattes qui courait dans tout le terrarium, et ceci sans qu'il sorte, ni qu'il me morde.... Laughing

Les parades peuvent souvent durer plusieurs heures chez les Poecilotheria, il faut alors laisser le couple ensemble la nuit, voir meme plusieurs jours. Le male va rester dans son coin la journée, ou bien meme se mettre dans le tronc avec la femelle. J'ai deja laissé un male trois semaines sans qu'il ne soit dévoré, et j'avais retrouvé des résidus de toiles spermatiques.
Parfois, le male est dévoré le lendemain matin, ou apres quelques jours, c'est la nature qui décide !
Si le couple reste ensemble plusieurs jours, il est bien de les nourrir. Je distribue deux proies le lendemain de la premiere nuit, ainsi que d'autres si cela doit durer. Si le male doit etre absolument gardé, je le sépare après trois nuits, ou dès que le couple n'est plus actif.


Pour la réussite, il n'y a pas de règles, j'ai deja laissé des couples plusieurs nuits sans cocon à l'arrivée, et d'autres fois un bref accouplement sera positif.


J'espère vous avoir aidé en appuyant quelques détails que l'on ne trouve que rarement sur le net, et tirés de ma propre expérience. A bientot.

Une petite video à été demandée, insertion tres furtive n'ayant pas aboutie à un cocon. Mais l'accouplement avec insertion et avec lequel j'ai obtenu un cocon n'a pas duré plus longtemps.

http://youtu.be/bpqb3WF9AZw










Dernière édition par nico14 le Lun 19 Mar - 7:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kevin.H
Nouveau spécimen
Nouveau spécimen


Masculin
Messages : 16
Date d'inscription : 18/01/2012
Age : 26
Localisation : région parisienne

MessageSujet: Re: l'accouplement   Ven 10 Fév - 21:57

Bravo pour cette p'tite fiche qui résume bien la tentative de repro chez le genre Poecilo! par contre pour le crochet tibial, il me semble que ce sont des crochets (présents chez les mâles des sp concernées comme Pseudotheraphosa apophysis, Psalmopeus cambridgei...) situé sur la première paire de patte, très utiles, ils permettent de maintenir les crochets de la femelle, une fois les crochets bloqués il peut ainsi de façon plus sécurisé insérer l'extrémité de ses bulbes copulateurs...et éviter un tragique accident^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyssa
Fondatrice
Fondatrice


Féminin
Messages : 666
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Re: l'accouplement   Dim 12 Fév - 11:47

Super travail Very Happy

Ca va bien m'aider pour ma repro.

Aurais tu une vidéo d'accouplement ?

_________________________________________________
Amygalement,


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passion-nac.fra.co
Aggressive Predators
Spécimen curieux
Spécimen curieux


Masculin
Messages : 202
Date d'inscription : 18/08/2011
Age : 39
Localisation : lyon

MessageSujet: Re: l'accouplement   Dim 12 Fév - 13:34

Un post en or merci pour le partage Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aggressivepredators-fr.com
Gloubi
Spécimen éveillé
Spécimen éveillé


Masculin
Messages : 53
Date d'inscription : 22/08/2011
Age : 25
Localisation : alsace 67

MessageSujet: Re: l'accouplement   Jeu 16 Fév - 17:03

j'ai trouvé ca sur internet , heureusement, certaine especes sont moins sensible au dérangement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nico14
Spécimen curieux
Spécimen curieux


Masculin
Messages : 103
Date d'inscription : 08/02/2012
Localisation : normandie

MessageSujet: Re: l'accouplement   Ven 17 Fév - 8:26

merci pour vos commentaires, et je n'ai pas fini cette fiche, j'ai oublié deux trois bricoles et je dois en rectifier d'autres. Et aussi preciser que c'est orienté pour le genre poecilotheria.
je regarde pour mettre ma video.

_________________________________________________
certificat de capacité en cours de rédaction, l'AOE attendra que j'ai déménagé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'accouplement   Aujourd'hui à 16:03

Revenir en haut Aller en bas
 
l'accouplement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» accouplement de piérides
» Accouplement ...
» accouplement de husky
» accouplement colombes
» accouplement caly

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'antre  :: Arachnides :: Reproduction :: Mygalomorphes-
Sauter vers: