L'antre
Bienvenue dans L'antre !

L'antre vous propose de découvrir l'univers fabuleux et étrange des animaux éxotiques !

Une communauté qui a pour passion la térrariophilie, prête a échanger et partager.

Venez vous inscrire, on vous attend !




L'antre

Un forum qui joint toutes les informations pour élever son compagnon : mygales,serpents,piranhas,scolopendres,mantes,sugar glider ect
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Méthode de sexage des mantes
Sam 22 Fév - 0:39 par freddy

» le pacu un poisson mal aimé à tort
Sam 25 Jan - 15:12 par lostris

» recherches serpent
Mer 23 Oct - 22:14 par Tupinambis67

» Ben me voilà
Jeu 17 Oct - 22:11 par noule

» Dispos
Jeu 5 Sep - 6:43 par Steff

» heterometrus scaber
Dim 25 Aoû - 11:35 par teptep

» calyptratus
Mer 21 Aoû - 22:10 par Tupinambis67

» help!
Mer 21 Aoû - 22:08 par Tupinambis67

» souris
Mer 14 Aoû - 9:52 par Heliann

Meilleurs posteurs
Alyssa
 
Tupinambis67
 
Reptiléa
 
Arnaud
 
Heliann
 
Aggressive Predators
 
Messor
 
Adrien-72
 
nico14
 
Nakai
 

Partagez | 
 

 Anatomie générale du lézards

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alyssa
Fondatrice
Fondatrice


Féminin
Messages : 666
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Anatomie générale du lézards   Dim 7 Aoû - 17:14


Les reptiles ont plusieurs points en commun avec les mammifères. Ils ont un oesophage, un estomac, des intestins, une trachée, des poumons, des reins, un foie, un pancréas, etc. Cependant, il existe plusieurs points qui différencient les reptiles des mammifères. Par exemple, ils ont un coeur qui ne comporte que trois cavités au lieu de quatre. L'anatomie des reptiles se ressemble d'une espèce à l'autre, mais il existe tout de même des différences du point de vue anatomique entre les tortues, les crocodiliens, les lézards et les serpents.

Anatomie interne

L'anatomie interne du lézard ressemble beaucoup à celui du serpent. Cependant, les lézards ont deux poumons et plusieurs espèces ont une vessie.




Anatomie externe et organes des sens

Les lézards sont des animaux ectothermes à écailles possédant souvent quatre pattes et une queue. La queue sert souvent de réserve de gras aux lézards. L'autotomie peut donc entraîner des problèmes chez certains lézards puisqu'en perdant leur queue, ils perdent également leurs réserves graisseuses.

Certaines espèces de lézards sont dépourvues d'un tympan. Leur audition ressemble plus à celle des serpents, c'est-à-dire qu'ils captent les sons de plus basses fréquences. Tout comme les serpents, les lézards n'ont pas de pavillon externe. Par contre, la majorité des espèces ont une membrane tympanique externe visible. L'oreille est protégée par une mince écaille. La couche la plus superficielle de cette écaille mue au même moment que toutes les autres écailles du corps du lézard.

Les lézards possèdent deux narines. Ces narines servent à la respiration. Un lézard en santé respire généralement uniquement par les narines. Un lézard respirant par la bouche peut être malade ou avoir considérablement trop chaud. Le lézard sent les odeurs un peu grâce à ses cellules olfactives présentes dans ses narines, mais aussi beaucoup grâce à son organe de Jacobson. Cet organe fonctionne de la même façon chez les lézards que pour les serpents. Cependant, chez certaines espèces, comme les caméléons, cet organe est plutôt réduit. Tandis que chez d'autres espèces comme les varans, cet organe est particulièrement bien développé. C'est pour cette raison que les varans vont sortir leur langue beaucoup plus fréquemment pour sentir leur environnement que les caméléons.

La forme de la pupille varie selon les espèces de lézard. Elle peut être ovale, ronde ou verticale. Certaines espèces de lézards (ex. les lézards du genre Phelsuma, du genre Gekko et du genre Uroplatus) possèdent, comme les serpents, une écaille protectrice qui recouvre leurs yeux. Ces lézards ne possèdent donc pas de paupières mobiles. L'écaille protectrice mue en même temps que les autres écailles du corps. Il est important de s'assurer que cette écaille a bien mué, car cela peut occasionner des problèmes au lézard. Cependant, la majorité des espèces de lézards possèdent des paupières mobiles. Tout comme pour les mammifères, ces paupières servent à protéger l'oeil. Tout comme les chiens et les chats, les lézards possédant des paupières, possèdent également une membrane nictitante, aussi appelé troisième paupière. Les lézards ont des canaux naso-lacrymaux.

Certaines espèces de lézards tel que l'iguane vert (Iguana iguana iguana) possèdent un oeil pariétal aussi nommé troisième oil. Cet oeil est situé au centre du sommet du crâne. L'oeil pariétal jouerait un rôle dans plusieurs processus biologiques comme la thermorégulation et la production hormonale.

Le goût est un sens qui varie beaucoup en importance selon l'espèce de lézards. Les caméléons possèderaient une langue contenant plusieurs papilles gustatives tandis que les varans n'en possèderaient aucune.

La peau, les écailles et la pigmentation

Les lézards possèdent un corps recouvert d'écailles protectrices. Ces écailles jouent un rôle de barrière naturelle, protégeant le reptile contre les traumas, les infections, la déshydratation, etc. Les couches de la peau sont les mêmes que chez les serpents. La peau des lézards contient peu de glandes. Plusieurs espèces de lézards possèdent des pores fémoraux et plusieurs espèces de geckos possèdent des pores pré-cloacaux en plus des pores fémoraux. Ces glandes sont plus développées chez le mâle que chez la femelle, ce qui peut permettre de sexer visuellement certaines espèces de lézard.

Contrairement à la majorité des espèces de serpents, les lézards possèdent souvent des crêtes, des épines, des casques, etc. Ces excroissances épidermiques servent généralement à intimider. Ces traits caractéristiques sont également généralement plus développés chez les mâles que chez les femelles. La majorité des espèces de lézards possèdent des pattes et plusieurs d'entre elles possèdent également des griffes. Certaines espèces, comme les varans, en possèdent de particulièrement longues et tranchantes. Il faut donc user de beaucoup de précaution lors de la manipulation de ces gros lézards.

Les chromatophores situés dans le derme sont également présents chez les lézards. Ces cellules sont particulièrement abondantes chez les espèces qui changent rapidement de coloration, tel que les caméléons. Contrairement à la croyance populaire, le caméléon ne changera pas de coloration afin de se camoufler. Il ne pourra pas devenir exactement de la même couleur et présenter les mêmes motifs que la plante sur laquelle il se trouve. Les changements de colorations du caméléon sont causés par des modifications de l'état psychique de l'individu. Plusieurs facteurs peuvent déclancher des changements de coloration tels que le stress, la peur, l'agressivité, la période de reproduction, la présence de pathologie ou l'interaction entre caméléon.

Le système digestif

Les lézards sont différents des serpents en plusieurs points. Entre autres, ils n'ont pas à avaler de grosse proie entière. Les mécanismes d'ingestion et de digestion sont donc différents chez ces deux groupes de reptiles.

Les dents des lézards peuvent être pleurodontes ou acrodontes. Le premier type est retrouvé chez la majorité des espèces de lézards, dont les iguanidés. Ces dents sont situées sur la surface interne des os de la mâchoire. On retrouve le deuxième type chez les agamidés et chez les caméléonidés. Les dents acrodontes sont situées sur le rebord des mâchoires. Les dents pleurodontes sont remplacées régulièrement. Elles tombent pour laisser place à de nouvelles dents. Les dents acrodontes, quant à elles, ne tombent pas sauf chez les individus juvéniles.

La langue des lézards varie selon les espèces. Elle peut être simple ou bifide. Elle sert plus à sentir qu'à goûter. Le goût ne serait pas un sens tellement développé chez les lézards. Tout comme les serpents, les lézards possèdent un organe de Jacobson qui fonctionne de la même façon. Les caméléons possèdent une langue particulière qui leur sert à chasser. Grâce à sa langue protractile enduite de mucus, le caméléon peut attaquer des proies relativement loin de lui. En effet, sa langue pourrait mesurer jusqu'à deux fois la longueur de son corps (nez à cloaque).

Les lézards possèdent un estomac assez simple. Contrairement à la majorité des serpents, la plupart des lézards ont un caecum. Le système digestif se termine par le cloaque. Le cloaque est un orifice où se rejoignent les produits du système digestif, urinaire et reproducteur. Il est composé de trois chambre : le coprodeum, l'urodeum et le proctodeum. Le coprodeum récolte les fèces. L'urodeum récolte les produits du système reproducteur et urinaire, c'est-à-dire l'urine et les oufs ou le sperme. Finalement, le proctodeum est la chambre la plus près du cloaque. Elle sert à mélanger les produits de deux autres chambres. C'est pour cette raison que les fèces de lézards contiennent aussi les urines.

Le système cardiovasculaire

Les lézards tout comme les serpents possèdent un coeur à trois chambres au lieu de quatre. Ce coeur comporte deux oreillettes et un seul ventricule. Cependant, même si les lézards n'ont qu'un seul ventricule, leur coeur fonctionne à peu près de la même manière que celui des mammifères, car une séparation existe entre les deux moitiés du ventricule ce qui permet d'éviter un mélange entre les sangs veineux et artériels.

Les reptiles ont un système que les mammifères n'ont pas : le système porte rénal. Avec ce système, le sang provenant des parties postérieures de l'animal doit être filtré par les reins avant de retourner en circulation. Il est très important de connaître cette particularité lorsqu'on injecte des drogues aux reptiles, car plusieurs drogues utilisées pour traiter les reptiles sont éliminées par les reins. Donc, si l'on injecte la drogue dans les pattes arrières ou dans la queue du lézard, elle n'aura pas le temps de faire effet et elle sera automatiquement éliminée par les reins. Ceci peut donc entraîner une diminution ou une absence d'effet du traitement. De plus, les drogues qui sont néphrotoxiques (toxiques pour les reins) pourraient entraîner de sérieux problèmes si elles sont injectées caudalement aux reins.

La veine la plus utilisée chez les lézards pour pratiquer un prélèvement sanguin est la veine caudale ventrale. Par contre, il ne faut pas utiliser cette voie chez les lézards pouvant facilement utiliser l'autotomie comme moyen de défense passif, car la queue du lézard pourrait aisément rester dans les mains de l'intervenant.


Le système respiratoire

Lors de la respiration chez les lézards, l'air entre tout d'abord dans la glotte pour se diriger par la suite dans la trachée et les poumons. La glotte est située en partie postérieure de la langue au niveau de la mandibule. La glotte des lézards est toujours fermée, elle s'ouvre seulement lors des respirations. Certaines espèces de lézards possèdent des cordes vocales, notamment les geckos, ce qui leur permet de vocaliser. Certaines espèces de lézards, notamment l'iguane vert (Iguana iguana iguana), possèdent une glande nasale conçue pour éliminer l'excédent de sel ingéré dans l'alimentation. Lorsque la concentration osmotique plasmatique est trop élevée, le sodium excessif est éliminé par cette glande.

Contrairement aux serpents qui possèdent principalement un seul poumon, les lézards en possèdent deux. Par contre, tout comme les serpents, les lézards n'ont pas de diaphragme, ils ne peuvent donc pas tousser. La musculature costale est responsable de la respiration.


Les systèmes urinaire et reproducteur

Contrairement aux serpents, la majorité des espèces de lézards possèdent une vessie. Les lézards possèdent deux reins incapables de concentrer l'urine. Les analyses urinaires ne permettent donc pas de détecter si les reins fonctionnent adéquatement, due à leur incapacité générale à concentrer l'urine

Tous les lézards mâles ont des fourreaux dans lesquels sont rangés deux hémipénis. Pendant la copulation, le mâle sort un de ses deux hémipénis de son fourreau pour pénétrer la femelle. Les testicules au nombre de deux sont situés à l'intérieur du corps. Les femelles possèdent une paire d'ovaires et d'oviductes. Alors que les serpents ne possèdent pas de dimorphisme sexuel, plusieurs espèces de lézards peuvent être sexés à l'oeil.


_________________________________________________
Amygalement,


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passion-nac.fra.co
 
Anatomie générale du lézards
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» QCM 2013 2014 anatomie générale
» Anatomie et squelette du chien
» anatomie de l'appareil reproducteur male Hermann
» Assemblée générale GCS 2010
» Lézards de souche en Grande Bretagne : repeuplement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'antre  :: Reptiles :: Coin médical :: Lézards-
Sauter vers: