L'antre
Bienvenue dans L'antre !

L'antre vous propose de découvrir l'univers fabuleux et étrange des animaux éxotiques !

Une communauté qui a pour passion la térrariophilie, prête a échanger et partager.

Venez vous inscrire, on vous attend !




L'antre

Un forum qui joint toutes les informations pour élever son compagnon : mygales,serpents,piranhas,scolopendres,mantes,sugar glider ect
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Méthode de sexage des mantes
Sam 22 Fév - 0:39 par freddy

» le pacu un poisson mal aimé à tort
Sam 25 Jan - 15:12 par lostris

» recherches serpent
Mer 23 Oct - 22:14 par Tupinambis67

» Ben me voilà
Jeu 17 Oct - 22:11 par noule

» Dispos
Jeu 5 Sep - 6:43 par Steff

» heterometrus scaber
Dim 25 Aoû - 11:35 par teptep

» calyptratus
Mer 21 Aoû - 22:10 par Tupinambis67

» help!
Mer 21 Aoû - 22:08 par Tupinambis67

» souris
Mer 14 Aoû - 9:52 par Heliann

Meilleurs posteurs
Alyssa
 
Tupinambis67
 
Reptiléa
 
Arnaud
 
Heliann
 
Aggressive Predators
 
Messor
 
Adrien-72
 
nico14
 
Nakai
 

Partagez | 
 

 Détention d'arachnide_résumé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alyssa
Fondatrice
Fondatrice
avatar

Féminin
Messages : 666
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 26
Localisation : Alsace

MessageSujet: Détention d'arachnide_résumé   Sam 6 Aoû - 22:33

Résumé de la législation Française sur les Arachnides

Les mygales étant des arthropodes venimeux leur détention est soumises à l’obtention du Certificat De Capacité et à de L’Autoristation d’Ouverture d’Etablissement à partir de 1 spécimen depuis le décret d’application du 30 juin 2006.


Des groupes d'espèces repris par la liste des espèces considérées comme dangereuses (arrêté du 21 novembre 1997).

Du fait de leur caractère venimeux et urticant, les mygalomorphes et les arachnides des genres Latrodectus, Loxosceles et Phoneutria, ainsi que les scorpions sont tous repris par la liste des espèces considérées comme dangereuses fixée par l'arrêté du 21 novembre 1997.

Du fait de ce classement, les établissements d'élevage de ces espèces sont tous des établissements de première catégorie tels que définis à l'article R. 413-14 du code de l'environnement: " établissements qui présentent des dangers ou inconvénients graves pour les espèces sauvages et les milieux naturelles ainsi que pour la sécurité des personnes".

Une détention qui n'est possible qu'au sein d'établissements autorisés (arrêtés du 10 août 2004).

L'annexe 2 des arrêtés du 10 août 2004 comprend notamment les espèces cosidérées comme dangereuses figurant sur la liste fixée par l'arrêté du 21 novembre 1997. Il en découle que la détention de telles espèces, dès le premier spécimen et quelle qu'en soit la finalité, ne peut être le fait que d'un établissement d'élevage autorisé tel que défini par l'article 1 de l'arrêté du 10 août 2004 portant sur les élevage d'agrément ou de présentation au public autorisé.

Deux autorisations administratives obligatoires et préalables à la détention.

Tout établissement doit, pour pouvoir fonctionner, bénéficier d'une autorisation d'ouverture telle que prévue à l'article L.413-3 du code de l'environnement. Cette autorisation d'ouverture ne peut être accordée que si le responsable des animaux au sein d'un tel établissement est titulaire du certificat de capacité prévue par l'article L.413-2 du code de l'environnement. Le certificat de capacité est une condition à la délivrance de l'autorisation d'ouverture.

Le certificat de capacité est nominatif alors que l'autorisation d'ouverture est rattachée au site de l'établissement (conditions de détention des animaux, règles de fonctionnement et de sécurité).

Des diplômes et/ou des conditions d'expérience requis pour demander le certificat de capacité (arrêté du 12 décembre 2000 modifié).

Seules peuvent solliciter le certificat de capacité les personnes qui justifient de diplômes et de conditions d'expérience prévues par l'arrêté du 12 décembre 2000 modifié.
A titre d'exemple, les personnes qui n'ont aucun diplôme reconnu par cet arrêté et qui souhaite solliciter l'octroi d'un certificat de capacité pour l'élevage d'animaux d'espèces non domestiques à caractère non professionnel doivent justifier de 3 ans d'expérience au sein d'un établissement autorisé par ce type d'activité.

Des allègements ont été prévus par l'arrêté du 4 octobre 2004 modifiant l'arrêté du 12 décembre 2000. Ainsi les personnes qui justifient d'une expérience d'au moins 3 ans en matière d'élevage d'agrément d'animaux d'espèces non domestiques peuvent présenter une demande de certificat de capacité pour l'activité d'élevage si elles possèdent une expérience d'au moins deux mois acquise dans les conditions prévues au deuxième et troisième alinéas de l'article ou, si la demande est sollicitée pour l'élevage à caractère non professionnel uniquement, s'ils ont suivi une formation répondant aux conditions décrites à l'annexe II du présent arrêté. Cette formation doit comprendre un enseignement théorique d'au minimum 20 heures suivant un programme précis, complété par une expérience d'au minimum 50 heures acquises, en une ou plusieurs périodes, dans un ou plusieurs établissement d'élevage ou de présentation au public d'animaux d'espèces faisant l'objet de la demande.

Des procédures d'instruction des demandes de certificat de capacité et d'autorisation d'ouverture prévues par le code de l'environnement.

Ils sont déposés à DDSV du département du domicile du demandeur.

Une fois que le dossier de demande de certificat de capacité est réputé recevable par le service instructeur (DDSV), le préfet peut délivrer le certificat de capacité après avoir recueilli l'avis de la commission départementale de la nature, des sites et des paysages réunie dans sa formation spécialisée dite "de la faune sauvage captive".
De la même manière, la demande d'autorisation d'ouverture est soumise à l'avis de cette même commission.

La tenue d'un registre est obligatoire (arrêté du 25 octobre 1995).

Cet arrêté impose la tenue d'un registre par les établissement d'élevage.
Ce registre comprend deux documents:
- un livre journal où sont enregistrés chronologiquement tous les mouvements d'animaux détenus dans l'établissement (CERFA 07.0363).
- un inventaire permanent des animaux de chaque espèce détenue (CERFA 07.0362).

Pour en savoir plus:

Site internet du ministère de l'écologie et du développement durable:

http://www.ecologie.gouv.fr/rubrique.php3?id_rubrique=250

Site internet du service public de la diffusion du droit:

http://www.legifrance.gouv.fr/.


Textes de lois faisant référence :

http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/FicheTheSarde?cod=15167#


De plus certaines espèces telles que les mygales du genre Brachypelma sp. sont listées en annexe 2 de la Convention de Washington et donc soumises aux CITES.

http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=DEVN0430297A#

_________________________________________________
Amygalement,


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passion-nac.fra.co
 
Détention d'arachnide_résumé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [suivi] Rétention d'oeuf...
» Warhammer Auberge Estalienne - résumé des parties
» Rétention de sperme.
» Scion-résumé acte 2
» rétention d oeuf pogo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'antre  :: Legislation :: Législation-
Sauter vers: