L'antre
Bienvenue dans L'antre !

L'antre vous propose de découvrir l'univers fabuleux et étrange des animaux éxotiques !

Une communauté qui a pour passion la térrariophilie, prête a échanger et partager.

Venez vous inscrire, on vous attend !




L'antre

Un forum qui joint toutes les informations pour élever son compagnon : mygales,serpents,piranhas,scolopendres,mantes,sugar glider ect
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Méthode de sexage des mantes
Sam 22 Fév - 0:39 par freddy

» le pacu un poisson mal aimé à tort
Sam 25 Jan - 15:12 par lostris

» recherches serpent
Mer 23 Oct - 22:14 par Tupinambis67

» Ben me voilà
Jeu 17 Oct - 22:11 par noule

» Dispos
Jeu 5 Sep - 6:43 par Steff

» heterometrus scaber
Dim 25 Aoû - 11:35 par teptep

» calyptratus
Mer 21 Aoû - 22:10 par Tupinambis67

» help!
Mer 21 Aoû - 22:08 par Tupinambis67

» souris
Mer 14 Aoû - 9:52 par Heliann

Meilleurs posteurs
Alyssa
 
Tupinambis67
 
Reptiléa
 
Arnaud
 
Heliann
 
Aggressive Predators
 
Messor
 
Adrien-72
 
nico14
 
Nakai
 

Partagez | 
 

 Citharischius crawshayi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alyssa
Fondatrice
Fondatrice


Féminin
Messages : 666
Date d'inscription : 04/08/2011
Age : 25
Localisation : Alsace

MessageSujet: Citharischius crawshayi   Lun 22 Aoû - 16:52

Citharischius crawshayi


REPARTITION : Kenya

DESCRIPTION : Seule mygale connue en élevage d'un genre qui ne comprend que deux espèces. Un genre décrit ultérieurement Monocentropella a été mis en synonymie avec Citharischius.
Une des plus grandes mygales africaines. Le corps et les pattes sont uniformément marron roux, tirant sur le orange à mesure qu'on s'éloigne de la mue. Le céphalothorax a un relief prononcé qui part de la focéa et entoure le groupe oculaire. La fovéa est très en arrière, large et profonde. De part et d'autre partent trois chevrons sombres complètement dégarnis de poils. Le reste du corps et des pattes semble dégarni de poils, en fait il s'agit de poils très courts qui confèrent à la mygale une robe de velours. Le dessous des pattes porte des poils un peu plus longs et épars. Les fémurs sont épais. Les pattes IV sont très caractéristiques, avec les tibias et surtout les métatarses et tarses particulièrement épais. Les métatarses sont incurvés. Le mâle est d'aspect semblable à la femelle, mais les pattes IV sont presque semblables aux autres, ce qui permet de le différencier dès la mi-croissance. Il est dépourvu d'apophyse tibiale.
L'aspect général est celui d'une mygale très robuste.

TAILLE : Mygale de grande taille, le corps de la femelle peut dépasser 8 cm, le mâle est plus petit (5 à 6 cm).


COMPORTEMENT : C'est une mygale souterraine, très agressive. Elle creuse sans attendre une galerie avec une large entrée qu'elle va tapisser de fils d'alerte. Dérangée, elle stridule bruyamment et n'hésite pas à mordre. Pas de poils urticants.

TERRARIUM : Compte tenu de la taille imposante de cette mygale, il faut un terrarium de 20 cm x 40 cm, avec une hauteur de 25 cm. Cette mygale tolère des écarts d'hygrométrie. Mettre un substrat de 15 à 20 cm de tourbe légèrement humidifiée -70%HR environ- pour lui permettre de creuser sa galerie. Il n'est pas utile de placer un abreuvoir car elle a tôt fait de le renverser ou de le recouvrir de terre. Une température moyenne (24°C à 27°C le jour, 22°C la nuit) suffit. L'éclairage naturel d'une pièce ou un éclairage artificiel de la pièce avec cycle jour/nuit convient parfaitement.

NOURRITURE : Grillons, blattes, criquets, souriceaux... Pour les bébés, micro-grillons ou fifises/pinkies/asticots en alternance. Mygale vorace qui n'hésite pas à s'attaquer à de grandes proies.

REPRODUCTION : Bien nourrir la femelle avant l'accouplement. La reproduction est délicate à réaliser, car le femelle est agressive avec le mâle pendant l'accouplement, et d'autre part une multitude d'autres difficultés s'ajoutent par la suite : accouplement stérile, mue de la femelle, cocon dévoré, rétention... Pour ces raisons, cette mygale est souvent importée à l'état adulte. Les mâles sont exceptionnels en captivité. Bien surveiller l'accouplement, retirer le mâle tout de suite. La ponte survient 3 à 6 mois après l'accouplement, la femelle fait un cocon suspendu dans sa galerie, dont elle ne s'occupe pas. L'incubation dure 9 à 13 semaines. Retirez le cocon après 6 à 8 semaines pour éviter que la femelle le dévore, et placez le en incubateur. Les bébés sont gros (10 mm) et s'alimentent vite.

CROISSANCE : La croissance des jeunes est très lente. Il faut moins de 5 à 6 ans pour obtenir un mâle adulte, deux années supplémentaires dans les mêmes conditions pour avoir une femelle adulte. La longévité de la mygale est une des plus importantes connues, sans doute plus de 25 ans. Individualiser les bébés très tôt car cette mygale a une tendance au cannibalisme.

_________________________________________________
Amygalement,


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passion-nac.fra.co
 
Citharischius crawshayi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'antre  :: Arachnides :: Fiche maintenance :: Araignées :: Mygalomorphes-
Sauter vers: